Accueil du site -

Activités...

-

Nos Projet...

- Le dévloppe

« développement durable de proximité »

1.) Description de l’activité :

Ce projet de DéClik asbl est d’abord un défi. Comment familiariser les jeunes « fragilisés » au concept de développement durable ? Quels moyens leur confier pour rendre notre « monde meilleur » ? Ce sont des questions ambitieuses qui se posent à long terme et dont les réponses impliquent une réflexion et une action locale autour de l’eau et de son usage. A terme, DéClick veut amorcer une prise de conscience et diffuser un message au sein de la population en Belgique. Ne pas gaspiller l’eau est un acte citoyen quand on sait qu’elle est une denrée très rare et donc précieuse dans certains pays du monde.

20 jeunes participent au projet ; ils sont encadrés par 3 adultes qui ont une fonction d’éducateur bénévole.

Dans un premier temps, les jeunes ont élaboré un formulaire de questions/réponses (Quiz), pour un micro-trottoir de proximité, puis ils ont créé des prospectus comme support préventif destiné à la population bruxelloise.

La seconde étape est un voyage au Maroc. Les jeunes ont été sensibilisés au changement de paysage, de culture, de mode de vie. Le phénomène d’immigration a aussi été mis en perspective (connaître son origine pour mieux se situer dans le présent). La participation à la vie locale a donné un sens concret au concept de développement durable. L’équipe a participé à un projet de tourisme responsable lors d’une journée de mise en commun des expériences et des observations de terrain. Pendant cette mission exploratoire, différents acteurs locaux ont été rencontrés par les jeunes de l’ASBL.

La délégation a aussi eu l’honneur de rencontrer des représentants politiques de la municipalité de Laâyoune et des acteurs du monde associatif.

2.) Déroulement de l’activité :

La municipalité de Laâyoune est située en milieu désertique : le climat est de type aride, les précipitations sont faibles et irrégulières (<100 mm/an) et les températures souvent très élevées (jusqu’ à 48° C en été). Dans ce milieu, l’eau, source de vie, est une denrée rare.

Avant le voyage, nous avons effectué en Belgique un travail de recherche avec les jeunes de l’association sur l’écosystème du Sahara. Nous avons ainsi appris qu’il existait un système pour rendre l’eau de mer potable. D’autre part, les habitants de LAAYOUNE vivent de la pêche et de l’extraction du phosphate qui sert d’engrais pour l’agriculture et dont le Maroc est le troisième producteur mondial. Forts de ces informations, nous avons demandé aux autorités marocaines de visiter le port de Laâyoune, une usine de congélation de poissons Iglo Fish, une usine de transformation du phosphate, une station de dessalement, une coopérative laitière, la réserve naturelle de Naila, (sur la route de Tarfaya). Nous avons conclu notre visite par la station d’épurement d’eau de mer de Laâyoune qui a permis d’améliorer le service d’approvisionnement en eau potable et les conditions sanitaires des populations sahraouies.

Chaque habitation est munie d’un château d’eau. L’approvisionnement en eau est interrompu la journée (de 7h à 22h) de manière à utiliser uniquement l’eau des réservoirs. Les efforts déployés n’ont pour l’instant permis d’atteindre qu’un taux minimal d’accès de la population du Sahara à l’eau potable.

La végétation

Les autorités locales ont décidé d’instaurer des espaces verts dans les écoles et les lieux publics. Ils veulent planter des Ficus d’une hauteur de 30 mètres dans toute la province de Laâyoune. Cette espèce d’arbre est très résistante à la chaleur et nécessite peu d’eau. Ces arbres apporteront un peu d’ombre et de fraîcheur à la ville.

Les jeunes de l’ASBL et les jeunes écoliers ont plantés symboliquement deux arbustes dans la cour de l’école public de Laâyoune. C’est une manière de sensibiliser les jeunes à l’essouchement des arbres et à la désertification.

La pêche

Le Maroc, soutenu par de nombreux bailleurs de fonds, a par ailleurs entrepris une Etude nationale sur la biodiversité et une autre sur les aires protégées pour identifier les sites d’intérêt biologique et écologique (SIBE) servant à la stratégie nationale pour la protection de l’environnement et le développement durable.

Celle-ci est rendue opérationnelle par le Plan d’action national pour l’environnement.

Dans la région de Laâyoune, les pêcheurs effectuent une pêche alternée de 6 mois afin de préserver la faune marine. En visitant l’usine de congélation de poissons dans le port de Laâyoune, les jeunes ont pris conscience de l’importance de la pêche. En effet, une partie de la production de poisson est transformée en farines riches en omega 3 afin d’être exportée, le Maroc ne disposant pas d’industrie de raffinement des huiles de poissons. L’autre partie est destinée à la consommation locale. Il est donc important de protéger ces réserves halieutiques.

3.) Conclusion :

Les jeunes de notre association sont issus des quartiers populaires de Bruxelles. Pour la plupart d’entre eux, le concept de développement durable n’était pas connu au départ. En Belgique, il leur suffit d’ouvrir le robinet pour que l’eau coule à flot. Au cours de notre voyage au Maroc, les jeunes ont dû apprendre à vivre en rationnant l’eau au jour le jour et adapter leur besoin à cette relative pénurie. Ils ont ainsi dû faire leur toilette à la bouteille. Ils ont appris à économiser l’eau, planter des arbres, respecter la nature nourricière et de ce qu’elle leur apporte.

Samira Benallal, Présidente

Nadia Riahi, Vice-présidente

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG

Répondre à cet article

Veuillez vous connecter afin de participer au forum
Si vous ne possédez pas encore d'identifiants, vous pouvez vous inscrire ici: Inscription

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Galerie image


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]